Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Louis XIIIAujourd’hui je vous propose une minute de réflexion…

Allez sur Internet,

Cherchez, dans la lignée des Bourbons, Louis XIII  et Louis XIV.

Observez bien leur faciès.

Que remarquez-vous ?

C’est une évidence : Louis XIV n’a rien à voir (physiquement) avec son père (présumé) Louis XIII ni avec son grand père tout aussi présumé Henri IV.

 

Reprenons nos manuels d’histoire…

Louis XIII épouse Anne d’Autriche (infante d’Espagne) le 28 novembre 1615. Ils ont 14 ans chacun…

Louis - le futur quatorzième - naît le 5 septembre 1638, soit 23 ans plus tard…

Cela tendrait à prouver qu’Anne était fidèle puisqu’elle a attendu aussi longtemps pour tromper un mari qui désertait sa couche et ne remplissait pas ses devoirs conjugaux. Mais cela ne prouve rien. Anne, qui était espagnole, avait le sang chaud ; de plus, d’après les chroniques de l’époque, elle était plutôt mignonne, si tant est que l’on puisse ainsi qualifier une reine de France…

Bon nombre d’historiens arrivent à cette conclusion : Anne fut une reine discrète mais infidèle, et Louis XIV est bien le fils de sa mère, mais pas celui de son père officiel, le roi Louis XIII !

Seulement voilà, on ne peut pas écrire cela dans les manuels scolaires… nos maîtresses d’école sont déjà bien assez ennuyées lorsqu’il s’agit d’expliquer le surnom de la Pucelle d’Orléans !

Alors on reste politiquement correct… et historiquement inexact !

Nos historiens qui sont des gens sérieux ont fait de nombreuses recherches, allant lire tous les documents d’époque et épluchant les textes citant la reine et les courtisans qui s’en sont approchés de près, voire de trop près…

L’histoire prête à  Anne de nombreux amants :

Le duc de Buckingham, play boy avant la lettre, mais tous s’accordent à reconnaître (parfois contre leur gré) que cet amour est resté platonique ;

Le prince de Montmorency, qui fut décapité pour d’obscures raisons…

Le cardinal de Richelieu, qui était galant malgré son état ecclésiastique, se serait glissé dans le lit de la reine sous peine de la renvoyer en Espagne (car Anne d’Autriche, comme son nom ne l’indique pas, était espagnole) suite à une correspondance litigieuse qu’aujourd’hui Wikileaks appellerait « les emails de la reine »…

Le cardinal Mazarin, qui était son amant, et qu’elle épousa secrètement ;

Antoine de Bourbon, fils naturel d’Henri IV : on dit qu’il rencontra la reine au Louvre, elle avait sa chambre…

Gaston d’Orléans, frère du roi : l’amour restant alors une affaire de famille…

Le comte de la Rivière, qui fut nommé ‘’gentilhomme de la chambre de la reine’’, titre très honorifique, et employons un mot à la mode, facilitateur… 

Le duc de Beaufort, mystérieusement disparu alors que dans le même temps, la forteresse de Pignerol accueillait un nouveau détenu, le visage recouvert d’un masque de velours – dont Voltaire fera, plus tard, un masque de fer…

Etc.

Bref, les historiens et pseudos historiens font d’Anne d’Autriche une petite Margot…

Qu’en est-il exactement ?

Nul ne peut le dire de façon péremptoire. Il convient de ne parler qu’au conditionnel, les incertitudes l’emportant presque toujours sur le peu de certitudes parvenues jusqu'à nous.

L’ADN ou le groupe sanguin ne sont pas dans le dictionnaire médical du 17e siècle. 

Et puis, comment prouver un adultère sans flagrant délit ?

… Alors, on pense, on conjecture, on hypothèse…

On pense que le roi Louis XIII souffrait d’impuissance, selon le journal tenu quotidiennement par son médecin le docteur Herouard ; mais celui-ci ne parle que « d’abcès au bas ventre »…

Les médecins qui autopsièrent le roi ( après sa mort…) déclarèrent que celui-ci ne pouvait pas avoir d’enfant. Mais ce ‘’détail’’ ne fut jamais rendu officiel. D’ailleurs, leurs connaissances ne leur permettaient pas une telle affirmation.

Louis XIII, qui désirait un fils pour lui succéder, n’embrassa pas la reine lorsque le poupon Louis XIV montra le petit bout de son nez déjà camus… ce qui choqua la cour ! Ce jour-là, la reine venait de lui donner un fils, pas SON fils…Louis XIV

N’est-il pas croustillant de penser que le plus grand roi de France était vraisemblablement un bâtard dont on ignore tout du géniteur ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :